Lettre d'information santé au travail en Bretagne - Di@rbenn n°1
L’enquête ESPAD en Bretagne en 2011

Le VIH, SIDA en Bretagne en 2012 : Dépistage et situation épidémiologique

Inline

Les données présentées dans cette synthèse sont issues de trois systèmes de surveillance complémentaires (deux nationaux et un régional). Ils permettent chacun d’obtenir une déclinaison régionale des données et de suivre conjointement l’activité globale de dépistage, recueillie au travers de l’enquête LaboVIH, les caractéristiques de l’infection à VIH-sida à partir de la notification obligatoire des cas de sida et des cas d’infections à VIH et d’analyser les caractéristiques des patients pris en charge pour une infection à VIH dans les centres participant au recueil du Comité de coordination régionale de lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine (Corevih) de Bretagne.
En 2012 la région se positionne au 3e rang des régions françaises de plus faible recours au dépistage et au 5e rang des régions françaises les moins touchées par le VIH avec 60 sérologies positives à VIH par million d’habitants contre 169 en moyenne nationale.
Parallèlement, près de 3000 patients, infectés par le VIH, ont eu au moins un recours dans un centre hospitalier participant au recueil du Corevih Bretagne.
Télécharger le 8 pages