Observation du phénomène suicidaire en Bretagne

Observation-Phenomene-Suicidaire-Bretagne

En Bretagne, le suicide est une priorité régionale de santé constamment réaffirmée en raison notamment d’une position défavorable par rapport aux autres régions françaises. Afin de suivre dans le temps et dans l’espace le phénomène suicidaire plusieurs types de travaux sont mis en œuvre par l’Observatoire régional de santé de Bretagne, soutenus par le Conseil régional et l’Agence régionale de santé.

Chaque année, des indicateurs fiables et facilement reproductibles déclinés à l’échelon régional et infra régional sont mis à jour sur un espace numérique en ligne dédié. Un tableau de bord est, quant à lui, publié tous les deux ans.

Télécharger

 

 

 

 

 

 

 


Tentatives de suicide prises en charge dans les services d’urgence des Centres hospitaliers de Guingamp, Lannion et Paimpol - Recueil 2011-2015

TSEn Bretagne comme sur l’ensemble du territoire métropolitain, il n’existe pas de recensement des tentatives de suicide. Toutefois, la Fondation Bon Sauveur située à Bégard (Côtes d’Armor), a soutenu l’initiative d’une expérience innovante de dénombrement et de description des tentatives de suicide ayant fait l’objet d’une prise en charge aux sein des services d’urgence des centres hospitaliers généraux de Guingamp, Paimpol et Lannion qui recouvrent en grande partie la géographie de deux pays de Bretagne : les pays de Guingamp et du Trégor-Goëlo, parmi les plus concernés par le phénomène suicidaire en région.

Un recueil de données exhaustif et pérenne concernant les tentatives de suicide prises en charge au sein des services d’urgences des trois hôpitaux s’est donc mis en place à partir du 1er janvier 2011. Dans ce cadre, l’Observatoire Régional de Santé de Bretagne a réalisé l'analyse du recueil effectué au cours des années 2011-2015. Cette étude a pour objectifs principaux de mesurer l’incidence et son évolution dans le temps des tentatives de suicide prises en charge par les 3 services d’urgence, d’étudier les profils et les modalités de prise en charge des patients en portant une attention particulière au phénomène de la récidive, et d’évaluer l’impact d’une action de prévention de la récidive mise en place au sein des 3 services d’urgence.
Cette étude, soutenue par le Conseil Régional et l'Agence Régionale de Santé Bretagne, s’inscrit à la fois dans le cadre des priorités régionales relatives à la prévention de la souffrance psychique et du phénomène suicidaire et dans le cadre des orientations liées à la conférence de consensus relative à la prévention du suicide en Bretagne. Elle permet d'améliorer la connaissance du processus suicidaire (tentatives et récidives) et donne un éclairage complémentaire aux études précédentes pour ajuster les politiques de prévention.

Télécharger


Phénomène suicidaire en Bretagne : mortalité et hospitalisations en court séjour - Actualisation 2012-2013 des hospitalisations en court séjour - Septembre 2015

En Bretagne, le suicide est une priorité régionale de santé constamment réaffirmée en raison d’une position défavorable par rapport aux autres régions françaises, d’une surmortalité persistante et d’un taux de recours à l’hospitalisation en court séjour pour tentatives de suicide supérieur à la moyenne française. Dans ce contexte, l'ORS Bretagne propose un espace de consultation en ligne qui met à disposition des indicateurs actualisés permettant d'observer et de suivre dans le temps l’évolution du phénomène suicidaire à l’échelon régional et infra régional.
Il s’appuie sur les données actuellement exploitables, relatives à la mortalité et aux prises en charge en service hospitalier de court séjour.
En complément, l'ORS publiera en octobre une nouvelle édition du tableau de bord, "Observation du phénomène suicidaire en Bretagne - Mortalité et hospitalisations en court séjour", actualisation de celui publié en janvier 2013.
Accéder à l'espace


Phénomène suicidaire en Bretagne : mortalité et hospitalisations en court séjour - Septembre 2015

En Bretagne, le suicide est une priorité régionale de santé constamment réaffirmée en raison d’une position défavorable par rapport aux autres régions françaises, d’une surmortalité persistante et d’un taux de recours à l’hospitalisation en court séjour pour tentatives de suicide supérieur à la moyenne française.

Dans ce contexte, l’objectif de cet espace de consultation en ligne est de mettre à disposition des indicateurs actualisés permettant d'observer et de suivre dans le temps l’évolution du phénomène suicidaire à l’échelon régional et infra régional.
Il s’appuie sur les données actuellement exploitables, relatives à la mortalité et aux prises en charge en service hospitalier de court séjour.

Les graphiques sont téléchargeables et imprimables. Les données statistiques sont synthétisées sous forme de fiches thématiques également téléchargeables et imprimables.

Travaux réalisés à l'initiative du Conseil Régional de Bretagne

Les indicateurs de mortalité

Les indicateurs de morbidité

Les sources de données


Étude des tentatives de suicide et des récidives prises en charge dans les services d'urgence des Centres hospitaliers de Guingamp, Lannion et Paimpol - Recueil 2011-2012

EtudeTSEn Bretagne comme sur l’ensemble du territoire métropolitain, il n’existe pas de recensement des tentatives de suicide. Toutefois, la Fondation Bon Sauveur située à Bégard (Côtes d’Armor), a soutenu l’initiative d’une expérience innovante de dénombrement et de description des tentatives de suicide ayant fait l’objet d’une prise en charge aux sein des services d’urgence des centres hospitaliers généraux de Guingamp, Paimpol et Lannion qui recouvrent en grande partie la géographie de deux pays de Bretagne : les pays de Guingamp et du Trégor-Goëlo, parmi les plus concernés par le phénomène suicidaire en région.
Un recueil de données exhaustif et pérenne concernant les tentatives de suicide prises en charge au sein des services d’urgences des trois hôpitaux s’est donc mis en place à partir du 1er janvier 2011. Dans ce cadre, l’Observatoire Régional de Santé de Bretagne a réalisé l'analyse du recueil effectué au cours des années 2011-2012. Cette étude a pour objectifs principaux de mesurer l’incidence des tentatives de suicide prises en charge par les services d’urgence des trois établissements de santé sur le secteur géographique concerné, d’étudier leurs profils et les modalités de leurs prises en charge en portant une attention particulière au phénomène de la récidive, et d’évaluer l’impact d’une action de prévention de la récidive mise en place au sein des 3 services d’urgence.
Cette étude, soutenue par le Conseil Régional et l'Agence Régionale de Santé Bretagne, s’inscrit à la fois dans le cadre des priorités régionales relatives à la prévention de la souffrance psychique et du phénomène suicidaire et dans le cadre des orientations liées à la conférence de consensus relative à la prévention du suicide en Bretagne. Elle permet d'améliorer la connaissance du processus suicidaire (tentatives et récidives) et donne un éclairage complémentaire aux études précédentes pour ajuster les politiques de prévention.

Document téléchargeable